Visiter Lisbonne
Événements du moment

Seuls sont listés les événements liés à la tradition et à la culture portugaises. En complément, une liste plus éclectique est mise à jour sur notre page Facebook et un document plus généraliste et en français des événements de novembre 2017 est consultable ici .

11 novembre 2017 • Fête de São Martinho

« Le jour de Saint Martin, feu, châtaignes et vin » énonce le dicton populaire. Les diverses commémorations en l'honneur de ce Saint généreux réchauffent le cœur et font oublier la fraîcheur qui déjà se fait sentir.

Principal artisan de la christianisation de la Gaule, Martin de Tours est un saint très français, protecteur des Francs sous Clovis. Sa cape fût une relique si célèbre qu’elle est à l’origine du mot « chapelle » – endroit où l'on gardait la « c(h)ape » du saint qui était portée en bannière durant les batailles – et du mot « Capet » – nom de la dynastie des Rois de France, dont le premier roi portugais Afonso Henrique est un descendant.

1er novembre 2017 • Anniversaire du grand séisme

Le 1er novembre 1755, jour symbolique de la Toussaint, une catastrophe scindait l'histoire portugaise en deux : un tremblement de terre d'une violence prodigieuse, suivi d'un terrible raz de marée et d'incendies incontrôlables, anéantirent Lisbonne dans sa quasi-totalité. Hors du Portugal, l'événement est aujourd'hui oublié alors qu’il avait à l'époque suscité des réactions émues aux quatre coins de l'Europe. C’est ainsi que Voltaire l’évoqua dans son fameux poème sur le désastre de Lisbonne puis dans Candide.

12 octobre 2017 • Corrida de Gala

La saison de tauromachie se clôt par l’habituelle Corrida de Gala à l’ancienne : un cortège historique évocateur des touradas royales du 18e siècle aura lieu avant la corrida proprement dite, à laquelle participeront six cavaliers et six imposants taureaux. Noter que la corrida portugaise diffère de l’espagnole : elle se pratique essentiellement à cheval et se termine par l’impressionnante pega – tentative de blocage du taureau par une cordée d’hommes (les forcados) ; il n’y a pas de mise à mort publique du taureau (uniquement un simulacre lorsque le torero est à pied).

22H • Arènes de Campo Pequeno

11 octobre 2017 • Concert de Fado

Le Musée du Fado convie gracieusement le public pour la présentation du nouvel album du fadista Natalino de Jesus, compilation de ses plus grands succès. L'occasion d'entendre un talent du fado méconnu hors du Portugal.

19H • Musée du Fado (Alfama)

5 octobre 2017 • Anniversaire de la République

Le 5 octobre 1910, un coup d’état met fin à la monarchie constitutionnelle et proclame la république portugaise. Deux ans plus tôt, le roi et le prince héritier étaient assassinés sur la Praça do Comercio. La rupture fut radicale (changement de monnaie, drapeau, hymne, etc.) mais également chaotique, elle se solda sans grande surprise par l’avènement d’une dictature en 1926.

septembre 2017 • Lisboa na Rua

La 9e édition du festival Lisbonne dans la rue présente un programme varié (musique, danse, cinéma, arts visuels…) où chacun trouvera son compte. Au moins 3 événements devraient retenir l’attention du visiteur de passage :

Sou do Fado • Chaque jeudi du mois, un grand talent de la scène du Fado (Helder Moutinho, Cristina Branco, Cuca Roseta, Aldina Duarte) investira le bel espace faisant face au théâtre São Carlos afin d’y chanter des mélodies traditionnelles, textes originaux, et chansons contemporaines.
7, 14, 21, 28 septembre 2017 • 21H30 • Largo de São Carlos (Chiado)

Open House Lisboa • 70 espaces, des palais aux maisons particulières, des musées aux ateliers, proposeront des visites guidées gratuites et sans réservation préalable. Pour plus d’informations sur les lieux participant à l’évènement, se renseigner auprès des offices de tourisme.
23-24 septembre 2017

Danses traditionnelles portugaises • Du nord au sud du Portugal, les danses de toutes les régions du pays seront à l’honneur : viras, chulas, fandangos, verdegaio, corridinhos, etc.
30 septembre 2017 • 18H • Pont piétonnier/cyclable entre Olaias et le Parc de Bela Vista

22-24 septembre 2017 • Journées européennes du Patrimoine

L’édition 2017 des journées européennes du patrimoine consacrera cette fois le thème « Patrimoine et Nature ». En profiter pour découvrir gratuitement des monuments généralement d’accès restreint ou limité le reste de l’année : palais de l’ambassade de France, palais de l’assemblée de la république, église Saint Louis des français, musées, etc. Pour plus d’informations sur les sites participant à l’évènement, se renseigner auprès des offices de tourisme ou consulter le programme (qui sera en ligne sous peu).

15-16 septembre 2017 • Caixa Alfama

Les venelles et becos du berceau de la ville accueillent de nouveau le festival de Fado Caixa Alfama : une quarantaine de Fadistas de toutes générations, connus (António Zambujo, Gisela João, les frères Hélder et Pedro Moutinho) ou moins, égrèneront leurs mélopées aux quatre coins du quartier. Réservation nécessaire sur le site officiel ou auprès du musée du Fado.

août 2017 • Visitas Cantadas [visites chantées]

Pour compléter nos visites guidées, participer à ces événements gratuits et de qualité organisés par le musée du Fado, qui se dérouleront au coeur des quartiers d’Alfama, de Mouraria, et du château : les actuels protagonistes du Fado conteront et chanteront l’histoire de cette musique traditionnelle portugaise à travers les lieux qui l’ont vu naître.

chaque vendredi, samedi et dimanche à 18H30
Mouraria (Largo de São Cristóvão) ; Alfama (Escadaria da Rua dos Corvos) ; Castelo (Jardim do Recolhimento)

15 août 2017 • Assomption de la vierge Marie

Quelques processions et fêtes religieuses auront lieu à droite à gauche lors de ce jour férié. L’assomption de Marie est la croyance selon laquelle elle fût transportée au ciel, corps et âme, au terme de sa vie terrestre. L’événement revêt un caractère d’autant plus important au Portugal que Marie fût couronnée reine, patronne et protectrice du royaume en 1646, en remerciement de l’indépendance nationale retrouvée. Depuis lors, les rois ne portent plus la couronne, privilège qui échut à la mère de Jésus.